De l'importance du traitement d'air dans l'industrie pharmaceutique

L'intérieur des locaux d’habitation ou des bureaux nécessite un système de ventilation correctement dimensionné offrant une qualité d'air conforme aux impératifs de santé dans la mesure où la pollution de l'air au niveau local est maîtrisée.

Dans l’industrie pharmaceutique, la plupart des activités nécessitent un traitement de l'air plus poussé pour obtenir une qualité d'air :

  • Connue,
  • Maîtrisée dans le temps,
  • Adaptée aux risques identifiés.

Les sources de pollutions peuvent être :

  • Exogène : apportés par l'air provenant des locaux voisins et de l'extérieur (poussière, pollen, germes, etc.),
  • Endogène : d’origine humaine ou liée aux activités spécifiques.

Le traitement d'air doit être adapté aux activités pratiquées dans la zone concernée et H.A.S Climatisation propose l’innovation majeure des gaines textiles pour ce faire.

Quels sont les différents types d’apport d’air ?

Il y a quatre grands types d’apport d’air neuf dans un local :

  • Aération : renouvellement naturel de l'air pour maintenir une atmosphère saine,
  • Ventilation : assainissement de l'air basé sur la dissolution des polluants par un apport d'air neuf,
  • Climatisation : maintien de conditions déterminées de température, d'humidité, de vitesse et de qualité d'air dans un local,
  • Conditionnement d'air : traitement permettant de régler toutes les caractéristiques de l'atmosphère d'un local : température, propreté particulaire, hygrométrie et pression.

Caractéristiques des zones et type de filtrage dans l’industrie pharmaceutique

Les systèmes de dépoussiérage des procédés et de filtration d'air en salle propre sont primordiaux dans la fabrication de produits pharmaceutiques de haute qualité tout en permettant d'augmenter le rendement.

Pour les procédés posologiques solides à administration par voie orale (OSD), les opérations de fabrication imposent des systèmes de filtration munis de filtres à longue durée de vie qui visent à réduire les coûts d'exploitation en limitant le temps d'arrêt des équipements et la consommation d'énergie.

De plus, les médicaments contenant des principes actifs très puissants (HPAPI) exigent une sécurité et une qualité de fabrication optimales afin d’éliminer les risques de contamination croisée de façon à protéger l'environnement et les personnes.

Le troisième défit est celui de la flexibilité opérationnelle permettant des changements de production rapides tout en offrant une qualité élevée de fabrication.

Différentes zones constituent les installations OSD, nécessitant chacune des filtres ou des dépoussiéreurs spécifiques pour répondre à leurs besoins :

  • Les MAU (Makeup Air Unit) et AHU (Air Handling Unit) nécessitent une pré-filtration haut de gamme pour protéger les zones sensibles afin de minimiser les coûts d’exploitation,
  • Le concassage, le broyage, le mixage, la formulation, les suites de compression et les zones de revêtement nécessitent des systèmes de filtration et des dépoussiéreurs compacts efficaces afin d’optimiser le déroulement des opérations en salle propre,
  • Les zones des isolateurs et les cabines à courant descendant nécessitent des filtres pour la protection de l'environnement de travail,
  • Les zones de convoyage et de chargement seront équipées de filtres afin de garder un entrepôt propre et sain,

Les bureaux administratifs seront pourvus d’une filtration de qualité pour assurer le bien-être et la productivité. L’entreprise H.A.S Climatisation, spécialiste de la diffusion d’air par gaines textiles, vous permet de contrôler votre milieu de production sensible avec des solutions à la pointe de filtration de l'air et de dépoussiérage pour l’industrie pharmaceutique.

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.

Cliquez ici pour plus d'informations.