Les impacts de l'air pollué sur la santé

Nous vivons en vase clos environ 4/5e de notre temps, notamment sur le lieu de travail. De plus, la période de pandémie que nous traversons rend encore plus prégnante la nécessité d’avoir un filtrage de l’air et une analyse microbiologique de qualité.

Les impacts de la mauvaise qualité de l’air sur la santé et la productivité

La mauvaise qualité de l’air que nous respirons en intérieur a un impact direct sur la santé et est facteur de maux de tête, de fatigue, de vertiges, d’asthme et de manifestations allergiques.

Les enjeux économiques pour les entreprises de la qualité de l’air sur la santé et le bien-être des employés sont très importants et estimés à 19 milliards par an en France. En effet, la qualité de concentration, le bien-être et le taux d’absentéisme sont liés de façon démontrée à la qualité de l’air dans l’entreprise.

Ainsi, le filtrage et la surveillance de la qualité de l’air sont aujourd’hui des enjeux importants pour les entreprises, les collectivités locales et les lieux publics.

Les microparticules sont responsables en grande partie de la pollution de l’air

Les particules naturelles ou physico-chimiques dégradent la qualité de l'air intérieur. Celles-ci peuvent se ranger en trois grandes catégories :

  • Particules naturelles : virus, bactéries, moisissures, pollens, etc.,
  • Particules physico-chimiques : tabac, chauffage, trafic automobile, etc.,
  • Particules chimiques : amiante, pesticides, etc.,

Une fois à l’intérieur, ces particules ont tendance à rester dans les milieux confinés et le traitement devient vite assez lourd.

Des accumulations de microorganismes et de poussières peuvent se produire au niveau des changements de direction et des coudes de la gaine.

Ainsi, il est possible que des contaminants s’accumulent dans certains endroits du réseau, même si les filtres de la centrale de traitement d'air (CTA) sont changés régulièrement. Cela peut avoir des conséquences dommageables pour les personnes et l’activité.

De ce fait, beaucoup d’entreprises font le choix de l’action préventive qui est bien plus efficace et finalement moins coûteuse.

Dans ce contexte, les gaines textiles de ventilation pour la réalisation d’un réseau de climatisation et d’assainissement de l’air sont particulièrement adaptées.

L’apport des gaines souples en termes de simplification de la maintenance

Les gaines souples épousent parfaitement les contours d’une pièce ou d’un local et n’ont pas de coudes avec un angle droit. L’absence de coudes permet de ne pas ralentir le flux d’air et évite les accumulations de poussières et de microparticules.

De plus, et contrairement à un réseau en « dur », elles sont facilement démontables et facilitent ainsi l’entretien du réseau. En effet, une fois démontées, elles peuvent être emmenées en usine pour un nettoyage minutieux.

La société HAS se charge de l’installation du réseau de ventilation ou de climatisation et propose ensuite un contrat d’entretien prévoyant des interventions régulières.

En savoir plus :

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.

Cliquez ici pour plus d'informations.