Les enjeux de la qualité de l’air dans le secteur agro-alimentaire

La qualité de l’air et le réseau de ventilation industriel dans le secteur de l’agro-alimentaire sont régis par une réglementation particulièrement contraignante et des normes extrêmement sévères impliquant notamment une analyse microbiologique régulière.

La ventilation des locaux de l’industrie agro-alimentaire

Les professionnels de l’industrie agro-alimentaire ont la charge de la réception, de la manipulation, du stockage, de la transformation et de la distribution des denrées alimentaires et selon le règlement 178/2002, ils ont la responsabilité de ne pas mettre sur le marché des denrées alimentaires impropres à la consommation.

Conformément aux directives européennes stipulées dans les arrêtés des 9 mai 1995, 3 avril 1996, 6 et 20 juillet 1998, renforcées dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne du 1er janvier 2006, les professionnels de l’agro-alimentaire ont une obligation de résultat et pas seulement une obligation de moyens.

Ainsi, ils doivent définir eux-mêmes les moyens pour parvenir aux résultats attendus par la réglementation.

La réglementation sépare clairement la responsabilité des services de contrôle et des professionnels de l’agro-alimentaire :

  • Peu de prescriptions ;
  • Choix des moyens par les professionnels ;
  • Responsabilité accrue de ceux-ci ;
  • Obligation de résultat.

L’objectif principal des systèmes de ventilation des locaux est une bonne aération de ceux ci afin d’éviter les mauvaises odeurs et d’empêcher les phénomènes de condensation tout en évitant qu’ils soient une source de contamination des produits agro-alimentaires.

Les filtres et les autres parties du système doivent être conçus de façon à être facile d’accès pour la maintenance, incluant le remplacement des parties le nécessitant (filtres, pièces détachées, etc.) et le nettoyage.

La règlementation européenne des locaux de l’agro-alimentaire

Les dispositions concernant la ventilation des locaux des exploitants du secteur agro alimentaire où se trouvent des denrées sont stipulées dans le chapitre I des dispositions générales du règlement (CE) N° 852/2004 du parlement européen et du conseil du 29 avril 2004. Le chapitre I stipule que :

  • La ventilation doit être adéquate et suffisante ;
  • Elle peut être naturelle ou mécanique ;
  • Il faut éviter les flux d'air pulsé d'une zone contaminée vers une zone propre ;
  • Les systèmes de ventilation doivent être faciles d’accès pour la maintenance.

Cette réglementation implique bien une obligation de moyens pour les professionnels de l’agro-alimentaire et se garde bien de donner des préconisations techniques. Les services de contrôle n’ont plus qu’à s’occuper de la qualité des denrées alimentaires traitées sans rentrer dans des considérations techniques quant au système de ventilation.

L’entreprise H.A.S Climatisation est spécialisée dans la conception de systèmes de diffusion d’air par gaines textiles très largement utilisées de nos jours dans le secteur de l’agro-alimentaire. Notre expertise technique et notre expérience du secteur nous permettent de mettre en place les moyens nécessaires et suffisants pour répondre à votre obligation de résultat.