La gestion de l'air en champignonnière

Une champignonnière est une véritable forêt artificielle logée dans un bâtiment cloisonné en cellules de culture où sont recréées les conditions naturelles suivantes :

  • Température comprise entre 7 et 12°C,
  • Humidité comprise entre 85 et 95%,
  • Ventilation appropriée,
  • Éclairage reproduisant le cycle du jour et de la nuit.

Ces conditions drastiques ne peuvent être reproduites et maintenues dans le temps que par la mise en place d’un système de traitement de l’air professionnel dans des hangars climatisés et adaptés.

La gaine de climatisation textile est idéale pour ce type de configuration.

Petite histoire de la champignonnière

Encore jusqu’à très récemment, la majorité des champignonnières étaient logées dans d'anciennes carrières souterraines.

Les propriétés naturelles des carrières, présentant un taux d’humidité élevé, une température fraîche et constante comprise entre 10 et 14 °C et une régulation naturelle de la circulation de l'air, rendaient ces lieux propices à la culture des champignons.

À la fin du 19e siècle, on comptait plus de 250 champignonnières en région parisienne.

En France, la majorité des champignonnières en carrière a disparu entre 1970 et 1990 sous la pression de la concurrence des pays de l'Est et asiatiques qui cultivaient les champignons sous hangars réfrigérés.

Actuellement, les producteurs français en très grande majorité utilisent également des hangars réfrigérés, la culture de champignons de couche en carrière (il reste une seule exploitation de ce type à Paris) étant réservée au très haut de gamme (restaurants, particuliers fortunés, etc.).

La culture du champignon au 21e siècle

De nos jours, la production de champignons est, comme nous l’avons vu, réalisée dans des hangars climatisés. Ces installations sont les plus simples à mettre en œuvre mais nécessitent une gestion des conditions d’humidité et de température très strictes et le respect des normes d’hygiène et de sécurité. L’appel à un spécialiste de la ventilation industrielle est donc un prérequis incontournable.

L'humidité des zones de culture doit être surveillée en permanence. D’une part, le besoin en humidité des champignons est important et d’autre part, celui-ci évolue en fonction des étapes de la production.

La température, quant à elle, doit être maintenue constante aux alentours de 12°C. Il y a donc en termes de climatisation un enjeu important pour réussir à maintenir le taux d’humidité nécessaire, la température idéale et une ventilation suffisante et appropriée pour l’épanouissement des eucaryotes.

Pour réaliser une ventilation optimale de vos champignonnières, n’hésitez pas à consulter l’entreprise H.A.S. Climatisation qui saura vous conseiller dans l’amélioration ou la mise en place de vos réseaux de ventilation.

En savoir plus :

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.

Cliquez ici pour plus d'informations.