Contrôle de la qualité de la ventilation en entreprise

La conception d’une installation de ventilation est une opération difficile que la technique seule ne peut résoudre. Chaque installation a ses spécificités et le dimensionnement d’une installation fait autant appel à des calculs théoriques qu’à une excellente connaissance métier.

La ventilation générale est la technique régulièrement utilisée pour l’aération des locaux à pollution non spécifique. Une ventilation locale sera utilisée en complément pour l’assainissement de locaux à pollution spécifique.

Une installation opérationnelle doit permettre de compenser les sorties d’air par des entrées équivalentes et les ouvertures d’entrée et de sortie de l’air doivent être positionnées de façon à permettre un écoulement de l’air des zones saines vers les zones polluées et à faire passer un flux d’air important dans les zones polluées.

Un contrôle régulier des performances est nécessaire pour s’assurer que les objectifs sont atteints et pérennes. Le contrôle peut être :

  • Quantitatif : mesure des débits, des températures, etc.,
  • Qualitatif : analyse microbiologique, qualité de l’air, etc.

Contrôles et entretien d’une installation de ventilation

Lors de la mise en route d’une installation, un contrôle initial permet de mesurer les performances réelles de l’installation et de les comparer à celles prévues lors de la conception dans le cahier des charges et dans la notice d’instruction rédigée par le maître d’ouvrage.

Les caractéristiques aérauliques calculées et mesurées sont notées dans le dossier d’installation afin de pouvoir s’assurer du bon fonctionnement de celle-ci par comparaison aux valeurs de référence.

Le contrôle d’une installation en cours de fonctionnement permet de détecter les variations de paramètres impliquant des opérations d’entretien et de réparation et de vérifier ainsi l’état des différents éléments de l’installation.

Un contrôle et un suivi obligatoire en fonction des locaux et de l’activité

Il est prévu par la réglementation que le responsable de l’entreprise fasse effectuer des contrôles périodiques de l’installation de ventilation dont la nature et la fréquence dépendent du type de local et de l’activité. Les modifications ou réglages apportés ainsi que les dates et les résultats des contrôles doivent être consignés dans le dossier d’installation.

Contrôle de l’installation à la réception et en cours de fonctionnement

La réception d’une installation ou le contrôle en cours de fonctionnement ne font pas appel aux mêmes techniques. Lors de la mise en fonction de l’installation, les mesures doivent être précises afin de pouvoir être comparées aux valeurs théoriques calculées lors de la conception de la ventilation.

En cours de fonctionnement, les techniques sont plus simples à mettre en œuvre et privilégient les mesures en continu afin de mettre en évidence les variations éventuelles par rapport aux valeurs de référence mesurées lors de la réception de l’installation.

La société HAS et son équipe de spécialistes se tient à votre disposition pour analyser votre besoin en termes de coûts et de performances dans le respect des contraintes légales.

En savoir plus :

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.

Cliquez ici pour plus d'informations.